Sandrine Kannad, d'ici et d'ailleurs

Ce site est né d’une aventure humaine, un voyage explorant le cœur même de l’âme. Une série de rencontres, ici et ailleurs, m’ont fait découvrir dans quel univers nous cheminons, pourquoi, et quelles sont les multiples cadeaux présentés par ce biais. L’expérience offerte par l’invisible nous enseigne la plus belle des richesses : l’amour.

Ne vous méprenez pas sur le caractère presque incroyable, hors du commun de ces facultés, j’ai une vie tout à fait ordinaire de femme imparfaite, au quotidien on ne peut plus banal. Je suis, si je puis dire, comme chacun d’entre vous. Je n’ai aucune boule de cristal qui trône dans mon salon, aucune nappe violette sur mon bureau, aucun oracle ni pendule et, bien que passionnée de littérature, vous ne trouverez pas non plus une bibliothèque débordante d’ouvrages sur le sujet ou sur la spiritualité, je n’en ai aucun. Je vis ma médiumnité dans son plus simple appareil. Je ne me nourris ni de religion ni de spiritualité, ni de médecines alternatives, sans les renier toutefois. J’ai toujours préféré et privilégié l’expérience au formatage. J’ai fait le choix par expérience et conviction de ne faire aucune référence à l’impossible. L’invisible m’a sans cesse invité à vivre des expériences contraires à ce que je croyais être une vérité. J’ai préféré l’aventure du possible, dans des faits concrets, au travers de ce que je vis.

Ils ne sont toutefois pas systématiques, chaque moment restant unique à l’image de ce que nous sommes. J’espère ne jamais avoir la prétention de croire et d’affirmer que je détiens la vérité. Car je ne sais rien, la vérité est une doctrine tout à fait personnelle. Vous affirmer que je sais, serait très présomptueux. La réalité est tout autre. Seul le ciel détient les réponses. Ainsi, je ne peux affirmer qu’une médiumnité se déroule de façon programmée, codée et répétitive, comme un fait établi. Ce serait tout à fait inexact car il existe autant de médiumnités qu’il y a de médiums. Elle s’adapte elle aussi à celui-ci, sa sensibilité, sa façon de penser, de travailler, sa condition humaine, physique et psychique. Sa complexité ne peut être réduite à une seule technique. Nous interprétons le monde dans lequel nous vivons selon notre propre jugement, nos conditions : filtres, barrières, émotions, vécu et personnalité. Ce jugement n’est en rien une vérité.

Sandrine Kannad

Fermer le menu


Share on Facebook